Nanolog® - Our modular Spectrofluorometer for Nanotechnology

Vue d'ensemble

Les spectrofluorimètres de la série Nanolog® ont été spécialement conçus pour la recherche dans le domaine des nanotechnologies et des frontières des nanomatériaux. Basé sur la technologie éprouvée du FluoroLog®, le NanoLog® détecte la fluorescence dans l’IR proche, qui s’étend de 800 à 1700 nm, avec en option une détection multicanal jusqu’à 2 µm ou monocanal jusqu’à 3 µm. Des options de détection dans la région UV et visible du spectre sont également proposées. La série NanoLog® est complétée par un logiciel dédié idéal pour classer les nanotubes de carbone monofeuillets, effectuer des calculs de transfert d’énergie et enregistrer des routines personnalisées et la configuration des instruments. Quelques millisecondes suffisent pour balayer un spectre complet ; quelques secondes pour une matrice d’émission-excitation de fluorescence complète.

Nanolog – Parfait aussi pour les boîtes quantiques (quantum dots) !

Fonctions

  • Obtention en quelques secondes de matrices d’émission-excitation de fluorescence
  • Sensibilité élevée sur l’IR proche avec la barrette InGaAs • Résolution élevée
  • Analyse qualitative et quantitative d’espèces et de familles de nanotubes de carbone monofeuillets
  • Compatible avec divers détecteurs, de l’UV à l’IR proche Tube photomultiplicateur permettant d’obtenir une résolution élevée et une analyse résolue en temps Barrette InGaAs économique et plébiscitée CCD multi-élément pour une acquisition rapide des données
  • Résolution simultanée de mélanges de boîtes quantiques • Réalisation d’expériences de transfert d’énergie
  • Conception modulaire permettant de répondre à tous les besoins expérimentaux

Fabriqué par HORIBA Scientific

Caractéristiques

  • Lampe au xénon large bande intense de 450 W à onde continue, offrant une excitation puissante de l’UV à l’IR proche
  • Obtention de matrices d’excitation-émission complètes en quelques secondes
  • Détecteurs Symphony II à barrette InGaAs : 800-1700 nm ; formats de pixels 256 x 1 512 x 1 et 1024 x 1, avec un pas pouvant atteindre une finesse de 25 µm ; bruit pouvant descendre à 650 erms avec refroidissement à l’azote liquide pour optimiser le rapport signal/bruit ; refroidissement thermoélectrique en option ; plage étendue (1,1 – 2,2 µm) en option
  • Spectrographe d’émission iHR320 : longueur focale = 320 mm ; f/4,1 ; dispersion = 2,31 nm/mm ; résolution = 0,06 nm (avec fente) ; tourelle à trois réseaux commandée par ordinateur (mesures toutes effectuées avec un réseau de 1200 rainures/mm)
  • Sont également disponibles : des détecteurs à semi-conducteur (IR proche), des tubes photomultiplicateurs (UV à IR proche), un système de mesure des durées de vie par comptage de photons TCSPC (de 100 ps à 1 ms, UV à IR proche), un phosphorimètre (de 1 µs à plus de 10 s, UV à IR proche) et un système mesure des durées de vie par fluorimétrie à modulation de phase (de 10 ps à 10 µs, UV à IR proche)

Schémas

Schematic of the NanoLog, showing the optical path from source through sample to detectors