• Principe
    La Résonance de Plasmons de Surface par imagerie (SPRi) est un procédé de détection optique qui se produit lorsqu’une lumière polarisée traverse un prisme (ou biopuce) recouvert d’une fine couche métallique (or). Sous certaines conditions (longueur d’onde, polarisation et angle d’incidence), les électrons libres à la surface de la biopuce absorbent les photons incidents et les convertissent en ondes de plasmons de surface. Ces conditions de SPR sont très sensibles et dépendent de l’indice de réfraction situé à la surface de la biopuce. Ainsi, si une interaction moléculaire se produit entre un ligand immobilisé sur la biopuce et un analyte (ou échantillon) injecté à la surface, l’indice de réfraction change et les conditions de SPR sont modifiées. Il est alors possible de suivre en temps réel une interaction moléculaire sans aucun marquage.
    Plusieurs paramètres peuvent être étudiés et comparés dans une expérience unique : taux d'association, taux de dissociation, constante d'affinité, recouvrement de surface (pg/mm2, pmol/mm2…)…
    Dans le format multiplex, ces paramètres peuvent être étudiés pour touts les ligands greffés sur la biopuce (jusqu'à 400 différents), simultanément et en temps réel.

  • Avantages

    • jusqu’à plusieurs centaines de ligands (plots) sur la biopuce
    • Suivre l’interaction moléculaire de chaque plot simultanément et en temps réel
    • Accéder à des informations quantitatives et qualitatives (courbes cinétiques et images) simultanément

  • SPRi combinée à la spectrométrie de masse MALDI

    • Combinaison de la SPRi et de l’analyse MALDI-MS : Analyse sur la même biopuce
    • Analyse MS directement sur la biopuce SPRi en format matriciel : Sans récupération de l’échantillon
    • Analyse au format multiplex de plusieurs échantillons : Gain en temps et en consommables

Applications

Profiling d’affinité

Grâce au procédé « étape à injection unique», l’affinité entre un analyte et différents ligands immobilisés à la surface de la biopuce peut être déterminée en effectuant uniquement une seule injection d’analyte (sans étape de régénération) – ce qui permet de réduire la consommation en échantillon et le temps de mesure

Détectionde petites molécules

Les systèmes optique et fluidique révolutionnaires augmentent les performances de l’appareil pour les mesures où la sensibilité est primordiale. Il est possible de travailler dans des solvants tels que le DMSO.

Criblage et Classement de molécules

Le format multiplexe permet de cribler et de classer facilement et rapidement des molécules telles que des anticorps ou des aptamères selon leur affinité ou leurs constantes cinétiques.

Etudes d’optimisation et de comparaison

Il est possible de tester différents paramètres tels que la concentration, le pH, le tampon sur une même biopuce afin d’optimiser les conditions expérimentales. Plusieurs plots réplicas peuvent être choisis afin d’avoir des mesures plus robustes.