Spectroscopie de Fluorescence

News

  • HORIBA Scientific Presents Young Fluorescence Investigator Award at Biophysical Show. Read more
  • HORIBA Scientific Announces New Ultima TCSPC lifetime system, the next generation of turnkey TCSPC Fluorescence Lifetime systems...Read more
  • HORIBA Scientific announces the acquisition of the Photon Technology International (PTI) Business... Read more
  • HORIBA Scientific Announces New Generation of Turnkey TCSPC Fluorescence Lifetime Systems...Read more
  • Aqualog CDOM Fluorometer Wins Award as one of Best New Instruments in 2011...Read more
  • HORIBA Scientific and NKT Photonics Introduce the World’s First Commercial Integrated Supercontinuum Powered Spectrofluorometers... Read more
  • Aqualog®, the only simultaneous absorbance and fluorescence system, measures CDOM (colored dissolved organic matter) in water 100 times faster than previous fluorescence methods...Read more
  • World's First 100MHz Picosecond Diode Source With USB Interface and Plug-and-Play Interchangeable Heads ...Read more

FluoroMax – Spectrofluorimètre compact

Vue d'ensemble

La source

L’instrument est articulé autour d’une source au xénon assurant un rayonnement UV de très haute qualité. L’ampoule est montée verticalement, pour éviter le phénomène d’effondrement de l’arc qui se produit quand l’ampoule est montée horizontalement et qui augmente l’instabilité et réduit la durée de vie de la lampe.

La source au xénon est focalisée sur la fente d’entrée du monochromateur d’excitation au moyen d’un miroir elliptique. La surface réfléchissante collecte efficacement toutes les longueurs d’onde et les focalise sur la fente, contrairement aux lentilles porteuses d’aberrations chromatiques qui ne les rendent totalement efficaces que pour une longueur d’onde donnée.

Pour les études de phosphorescence, une lampe pulsée au xénon supplémentaire, proposée en option et sélectionnable par logiciel, peut être montée.

Les fentes

Les fentes elles-mêmes sont réglables en continu des deux côtés. Le réglage, en unités de bande passante ou en millimètres, est effectué depuis l’ordinateur, ce qui permet de conserver une résolution et une reproductibilité instantanée maximales.

Le monochromateur d’excitation

La conception asphérique du monochromateur d’excitation assure le passage dans la fente de l’image de la lumière diffractée par les réseaux. Les réseaux sont plans et blazés, ce qui leur permet de s’affranchir des deux inconvénients majeurs des réseaux holographiques concaves habituels : une polarisation médiocre et une imagerie inadaptée lors des balayages, avec perte de lumière. Le moteur de balayage exclusif scanne le réseau à des vitesses pouvant atteindre 80 nm/s. Les rainures du réseau sont blazées pour produire un maximum de lumière dans la région UV-visible.

Le détecteur de référence

Avant que la lumière d’excitation n’atteigne l’échantillon, un détecteur de référence à photodiode mesure l’intensité en fonction du temps et de la longueur d’onde. Le détecteur à photodiode offre une réponse sur une plage de longueur d’onde plus étendue que les anciens compteurs quantiques à rhodamine-B, et il est sans entretien.

Le compartiment à échantillon

Un compartiment à échantillon spacieux permet d’utiliser une vaste palette d’accessoires pour les échantillons spéciaux, offrant ainsi des possibilités d’échantillonnage très diverses.

Le monochromateur d’émission

Le monochromateur d’émission bénéficie de toutes les fonctions exceptionnelles équipant le monochromateur d’excitation. Les réseaux sont blazés pour assurer un rendement maximal dans la région visible.

Le détecteur d’émission

L’électronique du détecteur d’émission repose sur le comptage des photons, afin d’obtenir les meilleurs résultats de détection des niveaux de lumière faibles. Le comptage des photons utilise les signaux provenant de l’émission de fluorescence. Il ne tient pas compte des signaux plus faibles émis par le tube photomultiplicateur (PMT) du détecteur. La méthode de détection analogique, fréquemment rencontrée dans les fluorimètres moins performants, se contente d’ajouter le bruit et le signal, ce qui masque les émissions de faible intensité.

Le boîtier du détecteur d’émission contient également une alimentation haute tension optimisée pour générer le rapport signal/bruit requis.

Pilotage par ordinateur

Le FluoroMax®-4 est piloté intégralement par PC, via notre logiciel FluorEssence™. Les commandes sont transmises par liaison USB. Le système s’étalonne automatiquement au démarrage et se présente prêt pour l’analyse. Les routines enregistrées peuvent être rappelées instantanément .

Accessoires

Une gamme complète d’accessoires est proposée selon les applications. La plupart peuvent être montés de manière interchangeable sur le système FluoroMax®-4.

Fonctions

  • Rapport signal/bruit du pic Raman dans l’eau : 3000:1 (6000:1 avec la méthode RMS)
  • Sensibilité maximale grâce au comptage de photons
  • Fonction de balayage rapide, jusqu’à 80 nm/s
  • Logiciel FluorEssence™, un outil puissant pour Windows®
  • Fichiers méthodes permettant de rappeler tous les paramètres d’une expérience
  • Accessoire de détection par irradiation de la surface avant de l’échantillon
  • Accessoire de microscopie de fluorescence
  • Polariseur pour mesures d’anisotropie (accessoire)
  • Régulateur de température (bain à circulation ou Peltier)
  • Lecteur de plaque MicroMax™ (accessoire)
  • Déclencheur (accessoire)
  • Stoppeur de débit (accessoire)
  • Auto-titrateur (accessoire)
  • Fonction de mesure à distance en utilisant la fibre optique (accessoire)
  • Détecteur TSCPC (comptage de photons uniques corrélés en temps) pour les déterminations des durées de vie
  • Phosphorimètre pour les déterminations de luminescence à durée de vie élevée (accessoire)

Fabriqué par HORIBA Scientific

Caractéristiques

Lampe

Lampe à arc au xénon continue à montage vertical, 150 W, sans ozone

Réseaux

Réseaux plans gravés, 1200 rainures/mm, blazés à 330 nm (excitation) et 500 nm (émission)

Auto-étalonnage automatique de tous les moteurs de longueur d’onde et toutes les fentes

Monochromateurs

Optique entièrement réflective, spectromètres Czemy-Turner

Détecteurs

Émission : tube photomultiplicateur à comptage de photons R928P (185-850 nm) et photodiode de référence pour la surveillance de la puissance émise par la lampe

Rapport S/B du pic Raman dans l’eau

6 000:1 (méthode FSD) 16,000:1 (méthode RMS). Voir l’explication sur le rapport signal/bruit

Fentes

Réglables en continu de 0 à 30 nm

Exactitude

0.5 nm

Répétabilité

0.1 nm

Pas minimum

0.0525 nm

Durée d’intégration

0,001 à 160 secondes

Logiciel

FluorEssence

Facteurs de correction spectrale

Inclus

Ressources

Signal-to-noise ratio

Duetta fluorescence and absorbance

Support Documents

Brochure